Sabler et vernir les mains-courrantes et les rampes-Sablage-de-plancher.ca

Sablage-de-plancher.ca
4300 Cyrille Delage
Laval, Québec
H7K 3B2
514-621-4344


Plus de 30 ans d'expérience
RBQ:5733-6091-01
Assurances complètes
514-6214344
Sablage-de-plancher.ca
4300 Cyrille Delage
Laval, Québec
H7K 3B2
514-621-4344


Aller au contenu

Menu principal :

Sabler et vernir les mains-courrantes et les rampes-Sablage-de-plancher.ca

Les sablages

Rénovation des rampes

Le sablage de rampe vise à donner un coup de jeune à l’escalier. Une option qui s’avère beaucoup moins coûteuse que la rénovation complète. Elle est adaptée à tous les styles de rampe (colonial, classique ou moderne). Le sablage est surtout privilégié pour les rampes en bois massif tel que le hêtre ou le chêne.

L’idéal est de confier les travaux aux professionnels.

Ponçage des barrotins et main courante

Le sablage de rampe présente un certain degré de complexité. Mieux vaut confier l’opération à une entreprise spécialisée. En effet, elle se fait en quelques étapes et le plus souvent en atelier. La première est le démontage des barrotins et la main courante. Ces éléments feront alors l’objet d’un traitement spécial impliquant une technique qui consiste à décaper la surface , avec du papier sable. Elle vise à enlever les vieilles couches de finition (vernis, lasure, peinture…). À noter que si la rampe est faite en bois plus fragile comme le pin, le décapage à haute pression est plutôt déconseillé. Une pression plus forte est aussi requise pour de vieilles couches de peinture, lesquelles se révèlent plus difficiles à enlever que le vernis ou la lasure. Le temps de traitement peut alors être revu à la hausse.

Finitions de l’ensemble

La seconde étape du sablage de rampe est la finition. Les techniciens reviennent sur les lieux avec les barrotins et main courante bien lissés. Ils procèdent au sablage, ou plus précisément au ponçage des fentes et tous les recoins de la surface de l’escalier, afin de conférer un caractère fini et homogène à l’ensemble. Les marches, les contremarches et les limons (intérieur et extérieur) seront ensuite traités avec des produits de finition (huile, teinture et vernis) sélectionnés selon le type de bois de l’escalier. Le plus souvent, la main courante est rehaussée d’une teinture foncée et d’un certain nombre de couches de vernis résistant. De même, la rampe et la surface des escaliers reçoivent différents types de teinture, afin de créer un effet de contraste. Quant aux barrotins, une peinture spéciale est souvent sollicitée : le « finimélamine »qui les rend faciles à nettoyer.

Lors des travaux de finition, les techniciens utilisent un dispositif d’aspiration de poussière, ce qui met les occupants du domicile ou local de travail à l’abri des désagréments liés à la prolifération des poussières. De plus, cet outil participe grandement à parfaire le ponçage des surfaces. Enfin, durant les finitions, on garde la buse à une certaine distance de la surface de bois.

Sablage de main courante

Le sablage de main courante s’effectue à peu près de la même manière que pour la rampe. Une seule différence, lors de la première étape, un bon choix des matériaux de ponçage est de mise. De même, mieux vaut bien sélectionner la granulation, en fonction du type de bois de la rampe et de l’escalier. Le choix doit également tenir compte des produits de finition prévus pour l’ensemble. Pour une finition très fine, les techniciens privilégient souvent le sablage à l’aide de papier de verre doux. Le sable minéral s’adresse quant à lui à un escalier fait du bois massif comme du chêne.

Contactez-nous, pour avoir votre soumission. 514-621-4344

Sablage de rampe avec teinture et vernis naturale
Sablage de rampe vernis à l'eau naturale
Sablage de main de courrant et poteau
Toutes les images sont des travaux réalisés par Michel Castonguay ainsi que la conception de ce site web tout reproduction ou utilisation est interdite sans le consantement de M. Michel Castonguay.
514-621-4344
Retourner au contenu | Retourner au menu